La KineSphère

            Le mouvement c'est la vie !

Le blog

Mouvements primitifs et réflexes archaïques

Publié le 28 janvier 2015 à 16:40



Les mouvements et réflexes primitifs (archaïques) sont des mouvements automatiques et spontanés qui sous-tendent tous nos mouvements volontaires. Il apparaissent avant ou pendant la naissance et se trouvent généralement intégrés dans des schèmes de mouvement plus complèxes dès l'âge de 4 ou 6 mois.


Ils se développent par réaction à notre intéraction avec le monde qui nous entoure et constituent la base de tout notre développement cognitif, moteur et émotionnel, qui déterminera notre manière de gérer l'activité tout au long de notre vie. Ils sont nécessaires, par exemple, au développement du tonus musculaire et postural, à notre capacité à lever la tête et le corps contre la gravité et dans toutes les positions, à l’intégration des sens, nous retourner, ramper, marcher à 4 pattes, nous mettre debout, s'asseoir, sauter, courir, etc.


Si ces réflexes simples et précoces ne se développent pas comme prévu, les schémas plus avancés seront absents, faibles ou incomplets. Ils ne feront donc pas partie de notre répertoire de mouvements automatiques. Les réflexes resteront fixes ou statiques, influençant ainsi tout notre développement futur, que ce soit pour penser, ressentir et agir (sphère motrice, cognitive et émotionnelle). Cela peut engendrer beaucoup de difficultés dans tous les apprentissages de la vie et la scolarité.


Concrètement, que se passe-t-il si certains réflexes ne sont pas intégrés?


L’intégration incomplète ou partielle des réflexes peut être une cause de différents troubles, à différents niveaux. De la manière dont un bébé rampe, par exemple, on peut voir s'il aura les genoux ou le dos fragiles quand il sera plus âgé. Cela peut également provoquer un syndrome de la région lombaire ou des problème au niveau sacro-iliaque, au niveau des genoux, des chevilles et de la nuque. Un autre exemple avec les enfants qui ne transfèrent par leur poids sur toute la surface du pied, plus tard ils auront peut-être les pieds plats ou des chevilles qui se tordent ou se cassent facilement parce qu'ils ne répartissent pas correctement leur poids dessus.


D'autres causes, comme les troubles du comportement, le TDA/H - trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité, la dyslexie, le trouble du spectre de l’autisme, le manque de concentration, marcher sur la pointe des pieds, s’asseoir les jambes en w, le retard du développement, l’hypersensibilité émotionnelle, les difficultés en lecture, les difficultés visuelles ou auditives, la timidité excessive, le manque de confiance, la dépendance, l'impulsivité et l'agressivité peuvent également venir de réflexes mal intégrés.


C’est donc en travaillant sur ces schèmes de mouvement que nous transformons les difficultés vécues en intégration.


l’Intégration Motrice Primordiale (IMP) est une approche fonctionnelle et éducative qui permet d’identifier et d’intégrer les réflexes et réactions non-intégrés à l’aide de mouvements et de procédures de remodelage simples et aisés. Les exercices proposés pourront ensuite être pratiqués à la maison, seul ou à l’aide d’un partenaire.


La pratique peut se faire avec des bébés, des enfants, des adultes et des seniors (y compris les personnes en situation d'handicap, en phase de récupération après une blessure, les sportifs et les danseurs).


Référence: Livre "Sentir, ressentir et agir" - Bonnie Bainbridge Cohen / Body-Mind Centering 

Catégories : Intégration Motrice Primordiale et réflexes archaïques (IMP)

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

1 Comment

Répondre Cogevoxox
à 9:36 le 18 juillet 2020 
Viagra Sous La Langue Neably https://acialisd.com/# - Cialis enrowpet Zithromax Order Arguepop Cialis daultatuib Viagra Danemark Rezeptfrei